logo

ΕΛΛ | ENGL | FR

   
Last Event
ACCUEIL ACTIVITES PRODUCTIONS/ACTUALITES PUBLICATIONS PARUTIONS DELEGATIONS REMERCIEMENTS
PUBLICATIONS IMPRIMEES
EDITIONS
TRADUCTIONS
PUBLICATIONS MUSICALES
 
 
<< précédent - suivant >>
 

PEINTRES DE L'HELLENISME,

YANNIS MANGANARIS

Edition en grec, français, anglais et arabe

Distances: [27x27] cm
Pages: 246
ISBN: 978 - 960 - 98922 - 0 - 9

Athènes 2009

 

L'œuvre importante de l'artiste alexandrin Yannis Manganaris, avec de nombreux croquis, aquarelles et peintures à l'huile, est présentée à travers 268 photos représentatives de ses œuvres, qui sont classées en quatre périodes.

CEREMONIE DE PRESENTATION DE L'EDITION ET GRANDE RETROSPECTIVE

Ont collaboré à cette édition

Auteurs des textes : Stratis Tsirkas (†); Lise et Jacques Body; Spyros Kondopoulos; Costas Chrysostomides; Yannis Mavrikios (†); Sophianos Chrysostomides; Yannis Manganaris (†); Michèle Broyer-Manganaris; Vassiléa Katsani.

Traduction des textes : Michèle Broyer-Manganaris (Français), Hesham Hassan (Arabe), Doolie Sloman (Anglais).

Traduction en grec (texte de Lise et Jacques Body) : Christiana –Paraskevi Sariyianni

Choix des œuvres pour cette édition : Athina Schina, Historienne et Critique d'Art

Assurance des œuvres : G. KARAVIAS et ASSOCIES.

Transport des œuvres : MOVE ART A.E.

Photographie des œuvres : Yannis et Odysseus Vacharidès (Athènes), Nikos Tsakanikas (Patras), Dinos Bourlis (Volos), Denis Morel (Grenoble - France), Pierre Lorius Image et Son (Montbéliard - France), Studio Prezzo (Annecy - France), Hervé de Morgenstern (France), Jurg Hümmel (Suisse), Johnny Anthon Wichmann (Denmark).

Conception d'ensemble, correction de cette édition et coordination de la production : Vassiléa Katsani

Secrétariat : Xéni Gratsa

Projet Artistique : Labrouli's creative

Chromiste, Impression, Reliure : BAXAS Α.Ε.

_____________________________________________

YANNIS MANGANARIS

Alexandrie 1918 – Athènes 2007

 

Yannis Manganaris est né à Alexandrie, Egypte en 1918. Il a fait ses études secondaires au Collège Avérofio et au Lycée Français de cette ville. Plus tard il se liera d'amitié avec l'écrivain Stratis Tsirkas et fréquentera les ateliers des peintres Aristoménis Angélopoulos, Dimitris Litsas et Mikis Matsakis.

A Athènes, sous l'Occupation, il a été membre fondateur de l'«Association des Etudiants Grecs d'Egypte» qui a eu un rayonnement intellectuel et artistique important. Il sera également l'inspirateur et l'un des fondateurs du «Foyer des Intellectuels Grecs d'Alexandrie».

Entré premier à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts d'Athènes, il s'est distingué dès le début des Etudes. Il a eu la chance d'avoir été admis aux ateliers de Constantin Parthénis et de Yannis Képhallinos, tous deux natifs d'Alexandrie. Après avoir suivi les cours d'Histoire de l'Art et d'Esthétique auprès de Zacharias Papandoniou et Pandélis Prévélakis et obtenu le diplôme de Peinture, Etudes historiques et théoriques en 1943, il a étudié le décor de théâtre avec Constantin Klonis et Spyros Papaloukas (1943-1944), s'exerçant parallèlement dans ce domaine au Théâtre National et à la Scène Lyrique. Il a également pratiqué la gravure, la sculpture et la décoration d'intérieur.

Après l'Occupation, pendant laquelle il a participé à la Résistance Nationale, il est rentré à Alexandrie (1947) et a suivi des cours à l' "Higher Institute of Education". Il a enseigné le dessin et la peinture au Collège secondaire grec et au Lycée français jusqu'en 1962, année de son installation définitive en Grèce.
A Athènes, il a enseigné les Arts Plastiques dans plusieurs écoles privées mais, principalement, durant plus de vingt ans au Lycée Franco-Hellénique dont il s'est retiré en 1986. A partir de 1988, il a travaillé sans interruption dans son atelier de l'île de Siphnos – lieu de naissance de son père – jusqu'à sa mort en septembre 2007.
Il s'est servi de son enseignement et de la manière dont ses élèves le recevaient pour approfondir son étude et ses recherches sur la création artistique chez les jeunes.

Yannis Manganaris a participé pendant plusieurs années aux symposiums d'Alexandrie sur Cavafy en tant que représentant des arts plastiques de Grèce accompagné d'Aris Garoufalis pour la musique et d'Angélos Vlachos pour la littérature. Il a donné des conférences sur l'art en général : Van Gogh, Stratis Tsirkas, l'art cycladique et a traduit en grec "Les Cathédrales de France" d'Auguste Rodin. Il était membre du Comité International Stratis Tsirkas.

Ses œuvres se trouvent, hors de Grèce et de Chypre, en Angleterre, en Egypte, en France, en Allemagne, au Danemark, aux Etats-Unis, en Suisse, à Monaco, en Hollande, au Soudan. Certaines sont au Musée d'art contemporain et à l'Hôtel de ville d'Alexandrie, à l'Institut Français d'Athènes et au Ministère Grec des Affaires Etrangères. Il a exécuté des peintures murales dans des usines, des agences bancaires, des centres culturels et des expositions internationales en Egypte. Pionnier dans l'utilisation de matériaux modernes (aluminium, laques, résines, cristaux), il a réalisé avec succès plusieurs panneaux décoratifs.

Des critiques sur l'artiste et son œuvre ont été publiées dans la presse en Grèce et à l'étranger (1949-1981).

Conformément au témoignage écrit par Yannis Manganaris lui-même "il est né et a été élevé dans l'Alexandrie de Constantin Cavafy et de Stratis Tsirkas…". Sa peinture "est passée par des stades variés axés sur un certain classicisme où s'équilibrent l'horizontalité du paysage égyptien, la luminosité méditerranéenne, la netteté grecque et la plasticité de la terre".

EXPOSITIONS

Α. COLLECTIVES

Pinacothèque Nationale (Athènes 1983), Galerie "White Elephant" (Athènes 1976), Athenaeum (Vienne 1976), Galerie "Rotonda" (Athènes 1974), Maison des Lettres et des Arts (Athènes 1962), Panhelléniques (1961, 1973), Exposition panégyptienne (Le Caire 1954), Biennales d'Alexandrie (II, III, IV), "Egypte – Europe" (Le Caire 1953), Foyer des Intellectuels Grecs d'Alexandrie (1948, 1949), Salons de "l'Atelier" Alexandrie 1947, 1949, 1951, 1953).

Β. INDIVIDUELLES

Fondation Culturelle Grecque (Alexandrie 1996), "Le Caire – Berlin" Galerie d'Art (Le Caire 1996), "Cavafia" (Alexandrie 1985), Union Gréco-Américaine (Athènes 1981), Galerie "Helliggejst" (Copenhague 1980), Institut Français (Athènes 1978), Galerie "Arsa" (Thessalonique 1975), Salle "Levendi 3" (Athènes 1975), "Galeries Nationales" (Alexandrie 1960).

CRITIQUE DE STRATIS TSIRKAS(PDF)

CRITIQUE DE CHRYSANTHOS CHRISTOU (PDF)


 

 


 
 
 

Donateur

Fondation d'utilité publique "Alexandre S. Onassis"

 

Avec l'aimable support

La Municipalité du Siphniens

Michèle Broyer - Manganaris

ANAPLOUS

Les donateurs anonymes

 

Support de communication

Association des Grecs d'Egypte


       2011 | Labrouli's creative